SOUS-MARIN VÉNUS

 

Un sous-marin est un navire capable de naviguer en plongée et éventuellement en surface dont le but est la discrétion par son invisibilité et son silence. 

Le sous-marin VÉNUS, un type DAPHNÉ de 800 tonnes, a été conçu pour compléter la gamme des sous-marins classiques de 400T de type ARÉTHUSE et de 1200T de type NARVAL. Il a été construit à l'arsenal de Cherbourg et mis en service en 1966.


Conception générale d'un sous-marin de type DAPHNÉ

Ce sous-marin a été une réussite totale de par ses performances extraordinaires grâce à des caractéristiques très intéressantes.

Ce sous-marin possédait une ligne pure et effilée qui lui donnait fière allure. Il était réputé pour son silence, sa maniabilité, son autonomie, son immersion maximum de 300 mètres et sa vitesse de 16 nœuds en plongée. Son armement était de 12 tubes lance-torpilles (8 à l'avant et 4 courts à l'arrière) chargés avant l'appareillage, il n'y avait pas de torpilles de réserve donc aucune manœuvre de rechargement des tubes en mer. Ces tubes étaient capables de lancer des torpilles à vitesse et immersion maximum en toute discrétion car équipés d'un refouloir pneumatique. 

Sa propulsion était assurée par deux moteurs électriques JEUMONT SCHNEIDER de plus de 700kW (1000cv) en plongée et deux diesels suralimentés PIELSTICK, chacun couplé à une dynamo JEUMONT SCHNEIDER capable de fournir une puissance de 450kW pour recharger rapidement les batteries en surface ou à l'immersion périscopique par l'intermédiaire d'un tube d'air, le Schnorchel. Les moteurs électriques étaient capables d'une surpuissance à hauteur de 1300cv pendant plusieurs minutes pour une puissance totale de 2600cv sur les deux hélices. Son autonomie était de 30 jours pour une distance maximum de 4300 nautiques à 7,5 nœuds au schnorchel. Son équipage était composé de 6 officiers