RETOUR

 DAPHNÉ

Nantes Chantier Dubigeon : Daphné, Diane, Minerve.
Arsenal de Cherbourg : Doris, Eurydice, Flore, Galatée, Junon, Vénus.
Arsenal de Brest : Psyché et Sirène.

Les sous-marin de type Daphné sont qualifiés " à hautes performances ". Ces sous-marins entrèrent successivement en service entre juin 1964 et mars 1970. Ces sous-marins de moyen tonnage firent preuve de remarquables qualités. Atteignant 16 nœuds en immersion, très silencieux, maniables, plongeant à 300 m, munis d'un équipement de détection et d'un système d'arme élaborés, ils sont aptes aussi bien à la chasse aux sous-marins qu'à l'attaque de bâtiments de surface.

Dimensions : 57,75 x 6,74 x 5,25 mètres.
Déplacement : 869 t/surface, 1043 t/plongée.
Armement : 8 tubes lance-torpilles intérieurs à l'avant, 4 extérieurs à l'arrière. Torpilles type E12, E14, L3, L5, F17.
Équipage : 6 officiers + 24 officiers mariniers + 20 quartier-maîtres et matelots.
Immersion maximale : supérieure à 300 m.
Énergie : 2 groupes électrogènes de 450 kW, diesel SEMT Pielstick-Jeumont-Schneider type 12 PA 1 bis.
Propulsion : 2 moteurs électriques de 1000 ch (735 kW) pouvant en pointe dépasser 1300 ch pendant quelques minutes. 2 hélices.
Vitesse maximale : 12 nœuds en surface, 16 nœuds en plongée, 8 nœuds au schnorchel.
Batterie : 10 000 A/H environ aux faibles régimes.
Distance franchissable : 4300 nautiques (près de 8000 kms) à 7,5 nœuds au schnorchel ; (autonomie : 30 jours).
Équipement Détection : 1 radar DRUA 31, 1 sonar DUUA 2B, 1 groupement microphonique DSUV 2, 1 télémètre acoustique DUUX, 1 détecteur de radar ARUR 10B.

 

Sources : http://www.netmarine.net/bat/smarins/junon/typedaphne/index1.htm