RETOUR

GROUPE ÉLECTROGÈNE

C'est l'ensemble composé d'un moteur diesel et d'une génératrice permettant la charge des batterie. Ils sont au nombre de deux sur les sous-marins de type Aréthuse et Daphné et de trois sur les types Narval. Ces groupes électrogènes ont plusieurs fonctions :

1) Ils assurent la charge indispensable des batteries pour déplacer le sous-marin en plongée.

2) ils renouvellent l'air du bord (1 Kg de gasoil utilise 20 m3 d'air).

3) Ils permettent la vidange des ballasts pour donner une flottabilité normale en surface en vidant totalement les ballasts.

Sur le schéma ci-dessus correspondant aux sous-marin de type Daphné, les groupes électrogènes sont séparés des lignes d'arbres. Il remplissent une fonction principale de fournisseur de courant. Il en est de même sur les types Aréthuse et Narval.

Note : Les boites à Gaïac (bois de fer) sont des paliers en bois très dur et très lourd. Un bois qui ne flotte pas dans l'eau (tout comme l'ébène et l'azobé). Ce bois est utilisé pour sa très grande résistance à l'usure. Il remplit sa fonction de palier à merveille. Nous traiterons cette partie du schéma plus en détail dans la rubrique "PROPULSION".

Les échappements des diesels entrainant les génératrices se font dans l'eau à environ un mètre sous la surface de la mer. L'eau joue le rôle de silencieux, amortissant les bruits produits par l'expulsion des gaz, éteignant les étincelles et réduisant les fumées. Les échappements des diesels en immersion périscopique sera vu dans la rubrique "schnorchel".