RETOUR

PROPULSION

Seul le type Daphné est décrit sur cette page, je ne m'attarderai pas sur les autres types de sous-marin, le principe étant le même avec une petite différence dont je vous parlerai à la suite. Les hélices servant à propulser le sous-marin sont fixées en bout des lignes d'arbres (arbre porte-hélice). Ces lignes d'arbres sont maintenues par des chaises arrières qui soutiennent les arbres au plus près des hélices. Elles passent ensuite dans des chaises intermédiaires puis aboutissent à l'intérieur du sous-marin par les tubes d'étambot. Pour maintenir l'alignement correct des lignes d'arbres, elles sont pourvues chacune de trois paliers en Gaïac (bois de fer) qui est un bois très dur et très lourd. Un bois qui ne flotte pas dans l'eau (tout comme l'ébène et l'azobé). Ce bois est utilisé pour sa très grande résistance à l'usure. Il remplit sa fonction de palier à merveille. L'étanchéité est assurée au niveau des tubes d'étambot par des garnitures de carbone à tresses. Les arbres s'appuient sur des butées qui encaissent les poussées avant/arrière. Des freins sont positionnés sur chaque arbre afin d'arrêter rapidement les rotations d'hélices. Elles sont entrainées par deux Moteurs Électriques de Propulsion (MEP) dont les différents couplages permettent une gamme de vitesses.

Particularités des types Aréthuse et Narval : Un second moteur appelée Moteur Électrique de Croisière (MEC) de puissance moindre, est couplé sur chaque ligne d'arbre pour les petites vitesses.

Le type Aréthuse ne possède qu'une seule ligne d'arbre.

Les moteurs électriques de propulsion permettent des manoeuvres rapides et souples. Ce sont des moteurs à deux induits clavetés sur un même arbre. Ils possèdent un collecteur AV et un collecteur AR. Ils permettent une gamme de vitesse étendue. Les moteurs sont réfrigérés et ventilés pour évacuer la chaleur produite par les puissances demandées.

Les génératrices ont une constitution analogue à celle des moteurs électriques. Elles n'ont qu'un induit et leur vitesse de rotation est plus grande. Elles ont pour rôle de charger les batteries à forte intensité. Elles sont couplées aux diesels (voir la rubrique "GROUPES ÉLECTROGÈNES").